Pour parler de toute l' actualité sportive !!!
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Finale : Milan AC vs Liverpool

Aller en bas 
AuteurMessage
Dias
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 27
Localisation : Besançon
Date d'inscription : 07/07/2006

MessageSujet: Finale : Milan AC vs Liverpool   Sam 19 Mai - 22:20

Une très belle affiche pour cette finale Exclamation

Selon vous qui va gagner ? Perso je met une petite pièce sur le Milan AC...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://planete-sports.actifforum.com
Dias
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 27
Localisation : Besançon
Date d'inscription : 07/07/2006

MessageSujet: Re: Finale : Milan AC vs Liverpool   Mer 23 Mai - 21:18

Carlo Ancelotti et Rafael Benitez ont dévoilé la compostion de leur équipe.

AC Milan: Dida - Oddo, Nesta, Maldini, Jankulovski - Gattuso, Pirlo, Ambrosini, Seedorf, Kakà - Inzaghi. Remplaçants: Kalac, Kaladze, Bonera, Cafu, Brocchi, Serginho, Gilardino.

Liverpool FC: Reina - Finnan, Carragher, Agger, Riise - Pennant, Xabi Alonso, Mascherano, Kewell, Gerrard - Kuyt. Remplaçants: Dudek, Arbeloa, Hyypia, Sissoko, Zenden, Bellamy, Crouch.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://planete-sports.actifforum.com
Diabolo
Nouveau
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 26
Localisation : pas loin de Besançon
Date d'inscription : 27/07/2006

MessageSujet: Re: Finale : Milan AC vs Liverpool   Sam 2 Juin - 19:13

En battant Liverpool grâce à un doublé de Filippo Inzaghi (2-1), le Milan AC a pris sa revanche sur les Reds et remporte sa septième C1. Les Lombards n'ont pas joué le meilleur match de leur saison mais, globalement dominés par Liverpool, ont fait la différence par leurs individualités.

MILAN AC - LIVERPOOL : 2-1
Buts : Inzaghi (45, 82e) pour Milan - Kuyt (89e) pour Liverpool

Comme Athènes, Milan est éternel. Treize ans après avoir effacé la douleur d'une finale perdue face à l'Olympique de Marseille et terrassé Barcelone dans la capitale hellène, le club lombard a pris une nouvelle revanche au pied du Parthénon. Une revanche froide sur le FC Liverpool, qui avait privé les Lombards d'un trophée qui leur tendait les bras en 2005, et une vendetta à chaud sur une saison longtemps pourrie par l'affaire des matches truqués. Pénalisés en Serie A, les Milanais ont failli ne pas disputer la Ligue des Champions 2006/2007. Certains auraient préféré qu'il en fut ainsi. Il en a été autrement. Et Milan a trouvé dans l'adversité une force mentale hors du commun qui lui a permis de déplacer des montagnes de Belgrade - où les Rossoneri avaient disputé le troisième tour préliminaire au mois d'août - à Athènes, mercredi.

Cette finale, Milan a pourtant semblé en mesure de la perdre. Devant une équipe de Liverpool bien organisée mais sans génie, les Lombards ont constamment fait le dos rond. Mais le Milan AC avait quelque chose de plus. Le probable futur Ballon d'Or Kaka, passeur sur le deuxième but et, et bien évidemment Filippo Inzaghi. "Super Pippo" s'est peut-être offert la plus belle soirée de sa carrière. Deux fois buteur, le champion du monde italien a terminé la rencontre en larmes. Tout comme une bonne partie des joueurs de Liverpool qui n'ont pas réussi à trouver la faille dans une défense milanaise parfois à la limite. Et qui aurait pu craquer plus d'une fois si les Reds s'étaient montrés un peu plus fous. Mais Athènes n'était pas Istanbul. Cette fois, les hommes de Benitez avaient réussi leur entame. Sans doute un signe avant-coureur.

Surpris après moins d'une minute en 2005, Liverpool prend cette fois garde à ne pas démarrer la rencontre avec l'obligation de courir derrière le score. Emmené par Steven Gerrard en position d'électron libre et en soutien de Dirk Kuyt, le milieu de terrain rouge se montre mordant et pousse Milan à la faute. La première intervient sur un contrôle un peu long de Marek Jankulovski que Jermaine Pennant transforme en occasion de but. Dida sort sa première parade de la partie (10e). Milan n'est pas aux abois, loin de là. Mais peine à trouver les intervalles et ce n'est pas un hasard si la première tentative lombarde intervient sur une frappe lointaine que Pepe Reina capte sans peine (16e).

Signé Pippo

Préféré à Alberto Gilardino, Filippo Inzaghi passe de très longues minutes sans toucher le cuir. Et c'est donc en spectateur impuissant qu'il voit Steven Gerrard tenter sa chance sur un centre de Pennant. Le ballon passe largement au-dessus (23e). Il est bien plus proche du cadre sur une reprise lointaine et du plat du pied de Xabi Alonso (27e). Battus dans l'intensité, les joueurs de Carlo Ancelotti subissent. Seul Gennaro Gattuso, averti à l'orée de la mi-temps (40e), semble à son niveau physique habituel. Les Scousers vont plus vite sur le ballon. C'est une nouvelle fois le cas sur une récupération de Gerrard. "Stevie G" sert rapidement Kuyt mais le tir du Néerlandais est contré au dernier moment (36e). Liverpool semble avoir le match en main. Si tant est que cela soit possible face à une formation transalpine. La preuve ? Sur un coup franc d'Andrea Pirlo, Filippo Inzaghi se trouve sur la trajectoire et dévie - involontairement - le ballon au fond des filets de Reina (1-0, 45e).

Comme en 2005, à deux buts près tout de même, Liverpool retrouve Milan en seconde période mené au score. Les Reds reprennent le fil de leur match. Mais Milan se contente du minimum vital en défendant son court mais précieux avantage. Kaka est présent par intermittence mais, sur le peu de ballons qu'il touche, démontre sa justesse de jugement. Clarence Seedorf, excellent depuis le début du printemps, est dans un jour sans. En face, Steven Gerrard continue à se battre mais manque de réussite. Comme sur cette incursion dans la surface italienne conclue par un plat du pied que Dida va chercher avec autorité (62e). Ou sur ce ballon remis dans la course du capitaine rouge par l'arbitre et qui finira quelques secondes plus tard à ras du poteau droit de Dida (72e).

Malgré l'entrée en jeu d'Harry Kewell (59e), le quintuple champion d'Europe, qui a toujours remporté le trophée lorsqu'il disputait la finale face à un club vêtu de blanc, ne parvient pas à concrétiser sa supériorité physique. Milan tient. Peter Crouch arrive (77e). Un peu trop tard. Les espaces se créent. Maladroit sur un centre de Kaka, Inzaghi n'en profite pas (80e). Partie remise. Sur une ouverture du Brésilien Kaka, le champion du monde italien s'en va crucifier Dida d'un crochet parfait (2-0, 82e). Cette fois, Liverpool a les deux genoux à terre. Dirk Kuyt réduit bien la marque de la tête (2-1, 89e). Les fans font bien mine d'y croire. Istanbul est dans les têtes. Mais plus dans les jambes. Athènes sourit à Milan. Encore une fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Finale : Milan AC vs Liverpool   

Revenir en haut Aller en bas
 
Finale : Milan AC vs Liverpool
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Milan Baros
» [Finale CL] FC.Liverpool 1 - AC.Milan 2
» [LDC] Pendant et après Milan AC - Liverpool FC...
» [LDC] 8° de finale
» Finale Europa League: Liverpool Vs Seville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète-Sports :: Football :: Coupes d' Europe-
Sauter vers: